Secteurs d’intervention

Un des objectifs du IABW est de créer une synergie entre les besoins de l’Afrique et le know-how italien dans les domaines suivants:

  • INFRASTRUCTURES
  • ENERGIES RENOUVABLES
  • AGRICULTURE ET AGRIBUSINESS
  • TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION
  • BIOMEDICAL
  • TEXTILE ET MODE

Infrastructures

Le déficit infrastructurel représente un des entraves majeures au développement de plusieurs Etats Africains. Le transfert du know-how italien dans ce secteur peut être décisif pour le développement des infrastructures en Afrique. Ces dernières représentent un facteur fondamental facteur de développement pour plusieurs Etats africains, permettant le flux de capitaux, de biens et de services.

Le développement des infrastructures, en plus d’attirer des investissements étrangers, aura également une influence positive sur les marchés intra-africains.

Énergies renouvelables

Dans une grande partie du continent africain il n’existe pas assez de réseaux électriques pouvant fournir de l’électricité aux ménages et garantir l’essor industriel et le développement économique de beaucoup des pays.

Les énergies renouvelables pourraient représenter la meilleure solution au manque d’électricité dans de nombreux pays africains. En effet, les nouvelles technologies et le développement des énergies renouvelables en Afrique, pourraient, dans de nombreux cas, compenser ce déficit tout en respectant l’environnement et favorisant un développement de nombreux Etats africains tant sur le plan économique que sur le plan politique (de nombreux États au monde souffrent de la dépendance du pétrole).

Agriculture et Agrobusiness

Le secteur agroalimentaire, qui va de l’agriculture à l’agro-industrie, est l’un des moteurs potentiels de croissance des pays de l’Afrique. L’agriculture emploie 60% de la population et représente 24% du PIB de la région.

En outre, il contribue, plus que tout autre secteur, à la croissance globale du revenu dans les zones rurales. Il stimule en effet, la croissance dans d’autres secteurs de l’économie (demande croissante de biens et services produits en dehors du secteur), réduit le niveau global de pauvreté, de faim et de malnutrition.

L’Agriculture et l’Agrobusiness sont les secteurs les plus prometteurs pour le développement du continent Africain.

Technologies de l’information et de la communication

L’innovation est devenue essentielle pour la transformation des économies mondiales. Les nouvelles technologies – d’internet aux téléphones portables – sont désormais des ressources très importantes qui permettent à un pays d’être compétitif au niveau international.

Tout comme dans le cas des énergies renouvelables, avec les TIC de communication, il est tout aussi important de réduire la fracture numérique.

Biomédical

La santé est un bien essentiel pour chaque pays, mais il est aussi une puissante force motrice du bien-être économique vu que, pour fonctionner, un système sanitaire a besoin du personnel et de l’industrie produisant des technologies médicales nécessaires à la prévention et au diagnostic, au traitement et à la réhabilitation. Le secteur des dispositifs médicaux peut contribuer de manière significative à ce changement de marche dans les pays africains, créant ainsi les conditions d’un développement de valeur non seulement économique, mais aussi social. Pour cette raison, il est essentiel de créer les conditions pour encourager la collaboration entre l’Italie et les pays d’Afrique, avec l’objectif d’introduire des dispositifs innovants et sauver des vies, favoriser la formation du personnel médico-sanitaire, encourager la création des infrastructures sanitaires et cliniques. Une action synergique de ce type créerait de valeurs ajoutées et d’emplois à tous les niveaux et dans tous les pays impliqués.

Textile et Mode

Au niveau mondial l’Afrique est en train d’assumer de plus en plus un rôle central dans le secteur du textile et de la mode. Sur 54 nations 37 sont producteurs de coton. Le renforcement de l’industrie textile pourrait être le moteur pour changer l’économie de quelques pays africains. Développer l’industrie du textile peut donc conduire a un boum significatif de l’exportation, créer des opportunités de travail et faciliter l’acquisition de connaissances et expériences dans d’autres secteurs différents du textile, tendant à faciliter le développement des capacités professionnelles à travers la formation, le partage et le transfert de know-how et l’utilisation de nouvelles technologies. Dans ce contexte, « Le made en Italy » peut jouer un rôle stratégique pour une évolution correcte du secteur textile/fashion Africain et créer et/ou saisir des nouvelles occasions de croissance.

Activité

Nos conférences accueilleront des experts de haut niveau qui offriront et partageront des points de vue nouveaux, spécifiques et innovateurs, sur les thèmes suivants:

  • Stabilité, Opportunité et Nouveaux marchés
  • L’Afrique dans l’ère de l’industrie 4.0
  • Partenariats, investissements et technologies pour développer l’agriculture en Afrique
  • Le partenariat public-privé (PPP) comme instrument pour le développement des infrastructures en Afrique
  • Made in Italy, textile et mode africaine: quel type de partenariat?
  • Diplomatie et économie verte, Italie Africa ensemble pour un développement soutenable

Une opportunité d’approfondissement sur des thèmes spécifiques avec un nombre restreint de participants.

Thèmes des tables rondes:

  • L’industrie de la santé: Coopération entre les entreprises italiennes et africaines
  • Investissements en Afrique: aspects et normes juridiques
  • Investir en Érythrée: possibilités et opportunités
  • Jeunes, emploi, entrepreneuriat et développement
  • La nouvelle coopération: quel synergie créer entre diaspora, Ong et secteur privé

Un format inovatif: B2B e B3B
mettra en contact les entrepreneurs, investisseurs et financiers intéressés au même secteurs d’activités.
L’occasion leur sera également donné de présenter leurs projets de création/développement d’entreprise et de trouver de nouveaux partenaires.

Lors des rencontres B2B il sera possible:

  • de rencontrer des représentants qualifies et crédibles d’entrepreneurs africains et italiens;
  • de tisser des relations d’affaires avec des potentiels partenaires en fonction de leur secteur d’activité;

Une nouveauté que propose la première édition de l’Italia Africa Business Week sont les B3B: un entrepreneur italien, un entrepreneur africain e un entrepreneur de la diaspora qui jouera non seulement le rôle de médiateur mais aussi sera aussi un facilitateur pour la création de joint-venture entre entreprises italiennes et africaines

L’agenda des rencontres B2B sera planifié par un système de MATCHING et sa mise en exécution tiendra compte des préférences exprimées par les participants à qui sera préalablement envoyé la liste des entreprises conviées.

Durant l’IABW nous allons organiser des workshop sur des thèmes spécifiques avec des experts de haut niveau:

Thème des workshop

  • Le rôle du marketing et de la communication dans la promotion des investissements: comment influencer le processus décisionnel d’investissement
  • Financements innovants pour soutenir l’investissement privé
  • Comment créer des pôles industriels en Afrique
  • Financements et facilités, en Italie et en Afrique, pour des Start-ups innovantes.
Gran finale a conclusione della prima edizione dell’Italia Africa Business Week con una Cena di Gala spettacolare: musica, cibo, sfilata per valorizzare la dinamica culturale italo-africana.